Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 août 2022 1 29 /08 /août /2022 19:00

Je mets ce mardi le 8° billet de Pierre Escorsac qui fut diffusé sur les ondes de "Radio Coteaux". Vous auriez pu l’écouter en Pocast par internet sur le site "Radio Coteaux" à la rubrique" c'est déjà lundi" "Radio Coteaux" 104,5 et 97,7!

Je pense que ce nouveau billet va vous inspirer quelques réactions que vous ne manquerez pas de placer ici en commentaire, mais je suis sûr que vous allez dire que cela a vécu, car on n’en parle déjà plus, bien que les associations de défense des animaux se font toujours entendre !

Je remercie ce journaliste qui m’a aimablement autorisé à le diffuser sur mon blog. Je me pose chaque fois cette question : comment illustrer ces propos? Après réflexion j’ai retenu ces quelques photos : Des prés brûlé par le soleil avec des meules de fourrage d’un beau paysage des Causses !

Les barbares dans les paddocks

Il y a ceux qui murmurent à l'oreille des chevaux. Il y a ceux qui les bichonnent, les bouchonnent. Et puis, hélas, il y a ceux qui leur coupent les oreilles, froidement, méthodiquement, chirurgicalement. Il y a ces barbares qui sèment la terreur dans les paddocks. Qui mutilent, qui charcutent, qui tuent, qui massacrent. Des actes lâches et abjects qui se multiplient aux quatre coins du pays. Un véritable itinéraire de la souffrance et de la mort, qui vise nos équidés.

Mais qui est donc derrière tout ça ? Pourquoi une telle sauvagerie ? Pourquoi une telle cruauté ? Pis, d'après les premiers éléments de l'enquête, les assaillants seraient des familiers du monde du cheval. Les ont-ils aimés avant de les détester ? Se vengent-ils de quelque chose ? Y-a-t-il une dérive psychologique à la base d'une telle folie meurtrière ? Quoi qu'il en soit, ces gens n'ont pas, n'ont plus, un comportement humain.

Le cheval est l'ami de l'homme et l'homme ne peut lui vouloir de mal. Le cheval, c'est même la plus noble conquête de l'homme, donc tout un symbole !

Il a accompagné toutes les évolutions et toutes les révolutions de notre civilisation. Jusqu'à l'arrivée du moteur, le cheval était notre énergie. Arthur Conte, assure que la plus grande rupture de la civilisation a été la fin de la force motrice du cheval, supplanté par la mécanique.

Cheval de trait dans les champs, cheval de bataille notamment dans l'épopée napoléonnienne, cheval de course, au trot, au galop sur les hippodromes, cheval de sauts d'obstacle, cheval de compagnie, cheval de promenade, cheval de randonnée... Le cheval a toujours été très présent auprès de l'homme. Après avoir rythmé ses travaux, il rythme aujourd'hui ses loisirs.

Et voilà que d'ignobles criminels, des minables sans nom s'en prennent à ces bêtes avec lesquelles nous avons une relation privilégiée. Cette affaire tombe justement au moment où l'on s'inquiète sur la condition animale. La cause animale, comme l'on dit, est un sujet auquel les Français se montrent de plus en plus sensibles. Dans un sondage, 95% des Français estiment que l'animal a des droits et 86% pensent que l'animal est « un être vivant doué de sensibilité ». D'ailleurs, la loi relative à la modernisation du droit reconnaît cette qualité essentielle à nos amies les bêtes.

Pour lutter contre les ravages de la maltraitance, mauvais traitements, abandons, actes de cruauté, il a été même envisagé de créer un permis de détention d'animaux. Et où est donc la responsabilité de l'homme dans tout ça ? Où est tout simplement l'Humanité ? Il existe donc des gens qui ne seraient pas dignes d'avoir un animal chez eux ? Cela fait frémir. Ah, si les animaux pouvaient choisir eux-mêmes leurs maîtres, on éviterait bien des mésalliances !

Sans épouser les théories ayatollesques des extrémistes, des intégristes de la cause animale, n'est-il pas une urgente obligation, une obligation tout simplement humaine, de rendre à nos amis, à nos compagnons, toute l'affection, tout l'attachement, toute la fidélité qu'ils nous portent.

Méditons sur les paroles du philosophe Kant : « Les devoirs que nous avons envers les animaux, sont des devoirs envers l'humanité. Un homme cruel envers les animaux, le sera aussi envers les hommes ».

Et, agissons nom d'un chien !

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Intéressant billet et aussi belles photos . Amitiés cordiales
Répondre
R
Très intéressant ! Amitiés
Répondre
A
Très intéressant ce billet , je l'ai bien apprécié ! Bonne soirée mon ami .Cordialement
Répondre
F
Superbe article bien illustré. Cordiales amitiés
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Gabray 31
  • : La photo comme moyen de communiquer ... Les voyages favorisent les découvertes et les souvenirs... Un blog pour faire connaître les pays Tolosan et du Lauragais ...
  • Contact

à noter

 "Nature et patrimoine" :

vous invite au rendez-vous du

" en septembre"

sur le thème  :

" qui reste à fixer "

Recherche