Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 septembre 2022 2 20 /09 /septembre /2022 19:00

Je mets ce mardi le 10° billet de Pierre Escorsac qui fut diffusé sur les ondes de "Radio Coteaux". Vous auriez pu l’écouter en Pocast par internet sur le site "Radio Coteaux" à la rubrique" c'est déjà lundi" "Radio Coteaux" 104,5 et 97,7!

Je pense que ce billet va vous inspirer quelques réactions que vous ne manquerez pas de placer ici en commentaire.

Je remercie ce journaliste qui m’a aimablement autorisé à le diffuser sur mon blog. Je me demande comment je dois illustrer ces propos? Après réflexion j’ai retenu ces quelques photos  de fleurs !

Le dessert, c'est sacré ! Et plus encore en cette période de fêtes qui s'annonce, malgré tous les covid du monde. C'est le temps des douceurs, comme l'on disait jadis. Des douceurs que l'on attend avec impatience et gourmandise, à la fin du repas. L'arrivée du dessert, sur la table de fête, ce n'est pas un simple moment du déjeuner en famille. C'est beaucoup plus que cela. C'est l'accomplissement du partage. C'est ce « plus » qui fait le charme du menu. C'est la touche qui sublime le festin. C'est la note qui couronne la symphonie. Le dessert, on l'attend, on l'espère, on l'a au bout de la langue.

Petits et grands, gourmands et gourmets le dévorent des yeux avec envie avant de le déguster avec volupté.

Bientôt, la bûche de Noël apportera cette magie. Mais aussi la pompe à huile de Provence et ses 13 desserts etc. etc.

Le gâteau a ceci de particulier qu'il peut être soit le compagnon des jours ordinaires soit le sommet des grands jours. Puits d'amour , macaron, tartelette, cannelé, crème brûlée, jésuite ou religieuse, pour le quotidien. Pièce montée avec sa verticale de choux, assortiment de délices sur un plateau, moëlleux au chocolat, charlotte, omelette norvégienne, pour les grands occasions. Les divines tentations sont multiples. Et les Français se laissent facilement séduire. Plus d'un sur deux avoue être « accro ». Un tiers en consomme deux fois par semaine. L'engouement pour les gâteaux est double : satisfaire ses propres papilles et offrir pour faire plaisir. Le gâteau est à la fois un cadeau que l'on se fait et un cadeau que l'on fait.

Oui, les Français sont fous de pâtisserie. Le chiffre d'affaires annuel de cette spécialité gastronomique s'élève à plus d'un milliard d'euros. Et, selon les statistiques, chaque foyer dépense en moyenne 350 euros par an pour les gâteaux. On compte dans notre pays 5000 établissements pâtisseries, pâtisseries-chocolateries, pâtissiers -traiteurs.

En outre, la pâtisserie est devenue en quelques années une friandise médiatique. Si la cuisine, depuis Raymond Oliver et Catherine Langeais a fait son entrée sur le petit éctran depuis belle lurette, la pâtisserie y est venue beaucoup plus tard. L'art du dessert s'est médiatisé à travers des émissions et des concours haut de gamme, qui mettent aux prises de vrais talents, sous les yeux exercés de jurés de très haut niveau représentants de la crème des pâtissiers, comme le Gersois Philippe Urraca, Meilleur Ouvrier de France, que nous allons retrouver dans quelques instants sur l'antenne de « Radio Coteaux ».

Cette exposition médiatique a un autre effet. Elle fait école. Elle incite le téléspectateur à faire soi-même. A expérimenter des recettes, à tenter sa chance avec les œufs montés en neige ou la crème anglaise. La pâtisserie est devenue un art populaire, un phénomène de mode et de société, faisant appel au savoir-faire et basé sur la qualité. Phénomène de mode, certes, et pourtant c'est une pratique très ancienne, vieille de 7000 ans, qui remonte à la Grèce antique. Les premiers gâteaux en forme de galette préparés par les Hellènes étaient faits de farine et de miel et cuits sur une pierre chaude ! Mais l'art n'a cessé d'évoluer à travers les âges, puisque le créateur du fondant au chocolat est un de nos grands chefs contemporains, l'Aveyronnais Michel Bras. Il aurait mis deux bonnes années pour mettre sa recette au point.

Alors, les becs sucrés ont-ils des préférences ? Oui. Le « Top 10 » des grands desserts, selon une très sérieuse enquête, s'établit ainsi et dans l'ordre : le baba au rhum, le macaron, le Paris-Brest, L'Ile flottante, le Mille-feuille, le fondant au chocolat, la crème brûlée, la Tarte au citron, la Tarte Tatin et la Mousse au chocolat. Mais il y a fort à parier que cette liste n'est pas exhaustive. Car les goûts comme les couleurs sont de délicieux sujets de discussion et décuplent les convoitises.

Et, la pâtisserie est à ce point entrée dans notre vie, qu'elle a prêté son vocabulaire imagé à beaucoup d'expressions du langage courant : la cerise sur le gâteau, la crème de...pour désigner la fine fleur, les meilleurs, c'est pas de la tarte, ou encore une « tarte à la crème » pour qualifier un sujet journalistique trop banal et sans saveur.

J'espère que la tarte que je viens de vous servir échappera à la règle !

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
Un super billet : merci pour ce bon partage ! Cordiales amitiés
Répondre
A
Cet article me donne l'eau à la bouche ! Amitiés
Répondre
A
Voila un super billet, de bonnes friandises à déguster sans modération ! Tes roses sont là pour agrémenter ces intéressants propos. Bonne soirée mon ami . Cordialement
Répondre
C
Quel travail pour mettre un commentaire les annonces publicitaires semblent tout bloquer, il reste encore le fameux captcha à franchir : c'est une vraie galère ! Ne soit pas étonné si tu as très peu de commentaires ! Le bulletin de Pierre est superbe j'aime beaucoup le sucré ! Bonne soirée mon ami . Sincères amitiés
Répondre
F
Du sucré, des bons gâteaux, c'est très agréable à lire cet intéressant billet : j'ai bien apprécié! Passe une bonne soirée . Cordiales amitiés
Répondre
Z
Toujours intéressants les articles de Pierre, par contre de penser aux fêtes de Noël cela me fiche le cafard.<br /> De la brume en mer en ce moment et pas chaud, je vais remettre une petite laine.<br /> Bises et bon mardi - Zaza
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Gabray 31
  • : La photo comme moyen de communiquer ... Les voyages favorisent les découvertes et les souvenirs... Un blog pour faire connaître les pays Tolosan et du Lauragais ...
  • Contact

à noter

 "Nature et patrimoine" :

vous invite au rendez-vous du

" en septembre"

sur le thème  :

" qui reste à fixer "

Recherche